Mon compte : Me connecter

Mon panier :

0,00 € ( article)

Essais Esthétique

le-moyen-age-retrouve-vol-1-de-l-an-mil-a-l-an-1200-

Le Moyen-Age retrouvé Vol. 1. De l'An Mil à l'An 1200.

Date de parution : 01/01/1986

Editeur :

FLAMMARION

Nombre de pages : 612

Langue : FRANÇAIS

En Résumé :

Louis Grodecki, né à Varsovie en 1910, fut élève d'Henri Focillon à l'Institut d'Histoire de l'art de 1928 à 1935. Après la guerre, un poste d'attaché de recherche au CNRS et des séjours répétés aux Etats-Unis (à Yale, à Princeton où il fut membre de l'Institute for Advanced Studies, à Harvard) lui permirent d'approfondir ses recherches. Puis il enseigna à l'Université de Strasbourg et occupa, de 1969 à 1978, la chaire d'histoire de l'art du Moyen Age à Paris. Grand érudit, auteur de nombreux ouvrages et articles, il fut aussi l'un des organisateurs de la grandiose exposition   Vitraux de France   qui eut lieu en 1953 au Musée des Arts décoratifs.

Après sa disparition en 1982, un groupe de ses anciens élèves a réuni, sous le titre Le Moyen Age retrouvé, les articles parus dans des publications peu accessibles ou épuisées, consacrés à la période qui va de l'an Mil aux années 1200. Ces écrits résument d'une manière claire l'essentiel de sa pensée et de sa démarche. Le recueil s'ordonne autour de trois thèmes dominants: le premier a trait à la genèse de l'art roman dans la sculpture et la peinture. L'auteur s'y montre un observateur attentif des essais préliminaires et des ébauches qui ont marqué le Xle siècle et sans lesquels les structures proprement romanes ne sauraient se comprendre. Ses recherches sur le vitrail roman, qui forment le second volet de ce volume, ont fait date dans l'histoire de cette discipline. Avant ses travaux, la primauté de Chartres dans ce domaine était admise : toute oeuvre de cette période était supposée dépendre plus ou moins des trois verrières de la façade occidentale. L'originalité fut de mettre en évidence le rôle et l'importance d'outres ateliers régionaux, jusqu'ici mal connus, dès avant le milieu du siècle. Avec le  style 1200 , troisième point fort de l'ouvrage, Louis Grodecki analyse le passage de l'art roman à l'art gothique qui se manifeste par l'apparition d'un style intermédiaire ayant ses caractères propres, à fort courant antiquisant.


Cet ouvrage est précédé de deux préfaces dues à ses amis André Chastel, membre de l'Institut, et Willibald Sauerlànder, directeur du Zentralinstitut fur Kunstgeschichte de Munich. On y a joint la bibliographie complète de ses travaux.
Un vol.br 24x16cm 612pp. 243 ill.n&b Index

43,45 €

Indisponible

fiche technique

ISBN : 9782080126078

Présentation : Broché

Largeur : 160 mm

Hauteur : 240 mm

Poids : 1336 g