Mon compte : Me connecter

Mon panier :

0,00 € ( article)

Catalogue d'exposition

derniEre-danse-l-imaginaire-macabre-dans-les-arts-graphiques

DERNIÈRE DANSE. L'IMAGINAIRE MACABRE DANS LES ARTS GRAPHIQUES

Date de parution : 26/05/2016

Editeur :

MAM STRASBOURG

Nombre de pages : 208

Langue : FRANÇAIS

En Résumé :

Livre neuf. Dernière danse. L'imaginaire macabre dans les arts graphiques, sous la direction de Philippe Kaenel, Franck Knoery, Frank Muller, Florian Siffer. Catalogue de l'exposition à la galerie Heitz du Palais Rohan de Strasbourg du 21 mai au 29 août 2016.
Cette exposition, basée sur les collections des musées strasbourgeois et augmentée d'emprunts à de prestigieuses collections privées et publiques, propose un nouvel éclairage sur le sujet macabre, largement traité dans l'art et la littérature du bassin rhénan depuis le XVème siècle. En accordant une place particulière aux productions strasbourgeoises, l'exposition complète les études et les expositions des pays germaniques. Quatre essais d'ampleur déclinent les variations iconographiques du genre de la "danse macabre", des occurences primitives du motif (memento mori, faucheuse, homme sauvage...) aux retraitements contemporains, des maîtres de l'histoire de la gravure que sont  Hans Holbein, Albrecht Dürer, Heinrich Aldegrever, Hans Sebald Beham aux grands noms des arts graphiques du XXème siècle : Alfred Rethel, Alfred Kubin, Joseph Sattler, George Grosz, Otto Dix... L'exposition et le présent catalogue ne négligent pas les artistes locaux, comme le montre l'étude de Florian Siffer consacrée au retour en grâce du thème macabre dans l'illustration strasbourgoise au tournant du XXème : ce sont plus particulièrement les productions de Léo Schnug et de Joseph Sattler qui intéressent cette perspective, pour leur retraitement de la Renaissance germanique et leurs inspirations occultes et macabres. Le corpus est ensuite présentée de manière thématique : Holbein et sa postérité, Jean Geiler et le macabre à Strasbourg, la mort dans les Fables de La Fontaine illustrées par Gustave Doré, la Jeune Fille et la Mort de Baldung-Grien à Kubin et Bille, heure incertaine et fin annoncée, réappropriations des danses des morts (Posada, Emil Nolde, Daniel Depoutot, Damien Deroubaix, Tomi Ungerer...), Parodies et détournements dans la caricature et le dessin de presse...
La route est longue des danses macabres bâloises aux recyclages pop du genre chez Winshluss, Marcel Ruijters ou Tanxxx, mais le catalogue propose un intéressant panorama de cette tradition iconographique et de ses hantises.


32,00 €

Disponible

En stock

fiche technique

ISBN : 9782351251386

Présentation : Broché

Largeur : 222 mm

Hauteur : 320 mm

Épaisseur : 20 mm

Poids : 940 g