Mon compte : Me connecter

Mon panier :

0,00 € ( article)

Catalogue d'exposition

lovis-corinth-1858-1925-

Lovis Corinth 1858-1925.

Date de parution : 03/04/2008

Editeur :

RMN - REUNION DES MUSEES NATIONAUX EDITIONS

Nombre de pages : 383

En Résumé :

Catalogue de l'exposition du Musée d'Orsay, Paris (Avril-Juin 2008), du Museum der Bildenden Künste, Leipzig (Juillet-Oct.2008) puis de la Kunstforum Ostdeutsche Galerie, Ratisbonne (Nov.2008-Fév.2009). Rétrospective de l'oeuvre du peintre allemand, entre Impressionnisme et Expressionnisme, tradition et modernité...

Exemplaire d'occasion - comme neuf.


C'est ainsi que Lovis Corinth, qui a été l'élève de Bouguereau et de Robert-Fleury à Paris entre 1885 et 1887, est vite devenu célèbre dans son pays, d'abord à Munich, puis à Berlin. Avec Liebermann et Slevogt que l'on a abusivement à l'époque qualifié d' impressionnistes allemands , il a joué un rôle primordial au sein de la Sécession berlinoise, dont il est devenu le président en 1911, puis de nouveau en 1915 jusqu'à sa mort. (...)

Lovis Corinth a créé, avec ses compositions allégoriques, historiques, mythologiques et religieuses, ses scènes de genre, ses portraits et autoportraits, ses natures mortes, ses paysages exécutés à la peinture à l'huile, au crayon et à l'aquarelle, sur papier ou en gravure, des images originales, qui vont de pair avec la façon de les peindre ou de les dessiner, l'évolution de son style, que son attaque cérébrale en 1911 a contribué à accentuer, montrant bien la façon dont sa matière abondante et épaisse a été travaillée avec la brosse au moyen d'une touche vigoureuse et rapide, puis s'est transformé en art de la tache. A voir l'oeuvre dans son entier, dominent toutes ces représentations, toutes ces scènes, toutes ces figures montrées avec tant de vitalité, mais aussi avec tant de débordement, parfois tant d'outrance, jusque dans l'inexorabilité de la déchéance et la fatalité de la mort. Cet art de l'abondance, Lovis Corinth le partage avec Pieter Aertsen et Joachim Beuckelaer, ce sentiment débordant de la vie avec Jacob Jordaens, cette fascination pour la chair avec Rubens et Rembrandt, jusque dans son goût pour les scènes de boucherie, cette volonté de tout traduire au moyen du fa presto avec Frans Hals, ce penchant pour l'excès, il le transmettra à Ludwig Meidner et à Otto Dix comme à George Grosz.


Serge Lemoine,  Lovis Corinth, peintre allemand , in Lovis Corinth, entre impressionnisme et expressionnisme, catalogue de l'exposition éponyme proposée au Musée d'Orsay de Paris, du 1er avril au 22 juin 2008, p. 16 et 17.

Exposition : PARIS LEIPZIG RATISBONNE 2008 2009

40,00 €

Indisponible

fiche technique

ISBN : 0000000792660

Présentation : Broché

Largeur : 197 mm

Hauteur : 251 mm

Épaisseur : 23 mm

Poids : 1265 g